Alarme d’entreprise

Système de sécurité

Quelque soit l’activité ou la taille de l’entreprise, un système d’ alarme anti intrusion bien qu’il n’est pas obligatoire, est fortement recommandé pour dissuader et éviter les effractions.

 

Quelques grandeurs :

  • Environ 44 % des cambriolages ont lieu dans des locaux professionnels selon consoglobe
  • Un cambriolage sans système d’alarme dure en moyenne 20 minutes contre 4 lorsque les locaux sont équipés de système d’alarme
  • Un système d’alarme décourage plus de 90 % des cambrioleurs
  • Le rayon d’action d’un capteur d’alarme varie de quelques degrés à 180 degrés et la distance de détection de quelques mètres à une centaine de mètres carrés.

 

Dans le cadre du projet d’implantation des locaux d’entreprise

Pourquoi s’équiper :

Les raisons de s’équiper d’une alarme anti effraction sont nombreuses :

  • Un vol de données personnelles des clients ou des salariés,
  • Une dégradation des locaux de l’entreprise,
  • Un vol de biens ou même d’une idée peuvent avoir des conséquences dramatiques pour l’entreprise.

Cela peut générer des frais importants :

  • Des coûts directs liés au remplacement d’un bien ou d’une donnée,
  • Des coûts indirects comme par exemple des salariés moins productifs s’il y a eu une dégradation de leur outil de travail.

Le temps où il n’y a pas d’activités humaines dans l’entreprise est dans la plupart des cas plus important que les moments où il y a une présence dans les locaux.

Cette absence de présence encourage les cambrioleurs à s’introduire dans la société, car ils préfèrent agir en toute discrétion.

La présence d’une alarme les décourage de passer à l’action.

Cambriolage - local sans alarme
Cambriolage – local sans alarme

Choix techniques :

  • Les alarmes anti-intrusion sont équipées de capteurs qui peuvent soit signaler les mouvements dans un espace (intérieur ou extérieur) soit l’ouverture d’une porte ou d’une fenêtre par exemple.
  • Leur rayon d’action varie de quelques degrés à 180 degrés et la distance de détection de quelques mètres à une centaine de mètres carrés.
  • Le signalement d’une présence peut donner lieu à une alerte sonore, un signal lumineux au déclenchement d’un fumigène ou d’une voix.
  • Parfois, (selon le modèle) ils peuvent prévenir d’une intrusion sur un support comme un téléphone ou une centrale.

 

Offres disponibles sur le marché des alarmes :

On distingue les alarmes filaires des alarmes sans fil, mais leur fonction reste identique :

  • Dès qu’un mouvement ou une ouverture est détectée, un signal est envoyé vers la centrale d’alarme (à travers le réseau électrique pour l’alarme filaire et par ondes radios pour la seconde).
  • Cela peut ensuite donner lieu à une alerte sonore et téléphonique.

Les différences se situent principalement au niveau des caractéristiques des produits et de leur efficacité :

  • L’ alarme filaire est considérée comme plus fiable, elles sont plus adaptées lorsque les espaces à surveiller sont importants (supérieur à 100 m²). Légèrement moins onéreuses (sans compter les frais de travaux éventuels), elles sont cependant difficiles à faire évoluer (par exemple en faire une alarme connectée* est souvent assez complexe).
  • L’alarme sans fil, elle, est plus adaptée à des petits espaces, elles sont plus discrètes et facilement déplaçables.

* Ces deux types d’alarmes peuvent aujourd’hui être connectées à une box internet ou un téléphone. On appelle cela des alarmes connectées.

L’alarme peut ainsi vous prévenir ou alors une société de télésurveillance d’une situation anormale.

La police ne devra être contactée qu’après la levée des doutes réalisée par le particulier ou le service de surveillance si une intrusion est avérée.

Il est également possible d’enclencher ou de déclencher le dispositif à distance de son mobile par exemple.

 

Le choix de votre alarme devra donc se faire en fonction de votre activité, du nombre et de la taille des zones à surveiller pour garantir une protection optimale, de votre budget et de l’installation dans vos locaux.

 

Comment l’installer :

Il est recommandé de disposer le système d’ alarmes anti intrusion au niveau des accès de l’entreprise (entrées, fenêtres, voies d’accès).

La majorité des cambriolages se font par ces issues.

Ensuite, cela dépend de l’activité de votre entreprise.

Placer les dans des zones de stockages et là où sont entreposés des biens de valeurs et des données importantes.

 

Qui peut installer une alarme ?

La complexité d’installation d’une alarme diffère selon les modèles choisis.

L’installation d’une alarme sans fil est généralement assez facile. Elle est accessible à tous et peut être effectuée par l’entreprise elle même.

La mise en place d’alarme filaire, elle, est assez complexe, il est très fortement recommandé de faire installer ce dispositif par un prestataire privé (électricien ou entreprises spécialistes des alarmes).

Kit pour système d'alarme
Kit pour système d’alarme

Réglementation liée aux alarmes d’entreprise

Aucune réglementation ne régit les systèmes d’alarmes anti intrusion. L’entreprise dispose du libre choix au niveau de la mise en place ou non de ce genre de dispositif.

 

 

Il est important toutefois de noter un élément :

  • Le montant de votre prime d’assurance varie selon le niveau de sécurité et de protection de vos locaux professionnels.
  • Installer une alarme anti intrusion pourrait ainsi faire diminuer le prix de cette facture. Le montant de cette baisse dépend de chaque assureur.
  • Pour espérer cela, il est important que l’appareil comprenne au minimum la marque CE et la norme NF.
  • Mais beaucoup d’assureurs exigent que le produit soit conforme à la norme NFa2p  qui représente un gage de qualité délivré par l’AFNOR (Association Française de Normalisation) et le CNPP (Centre national de prévention et de protection).
  • Cette certification est délivrée aux alarmes ayant subi bon nombre de tests et qui se sont montrées les plus fiables.

 

Mise en œuvre d’implantation d’une alarme

A prévoir avant :

Branchement aux réseaux énergie et fluides :

  • Cela va dépendre du type d’alarmes anti infraction que vous souhaitez.
  • Le dispositif d’alarmes filaires nécessite un système de câblage implanté dans les murs, car il fonctionne grâce au réseau électrique.
  • Pour les alarmes sans fil, l’énergie électrique ne sert que pour l’alimentation de la centrale (220 volts).
  • Ces 2 dispositifs pour être connectés à un support comme votre Smartphone ou un ordinateur doivent être reliés au réseau téléphonique et internet.
  • En cas de panne de courant, le dispositif peut être alimenté par une batterie de secours (mais attention tous les appareils n’en disposent pas)

Implantation :

  • Un dispositif d’alarme anti intrusion s’il est mal placé n’a aucune utilité.
  • Il pourrait même ne pas signaler une effraction alors que celle-ci est en train d’être commise.
  • Pour cela, il faut
    • Equiper les voies d’accès (portes fenêtres,) et chacun des niveaux de l’entreprise si elle comporte plusieurs étages.
    • Cibler un endroit tel un couloir que l’on est obligé d’emprunter pour circuler dans la société.
    • Mettre en place le dispositif dans les zones où sont disposés des éléments de valeurs (biens et données).

* Faire appel à un prestataire privé et votre assureur pour définir les endroits les plus pertinents peut être judicieux.

Choix technique :

  • Avant d’effectuer l’achat d’une alarme anti intrusion, il est fortement conseillé au préalable de bien identifier l’ensemble des éléments importants qui pourrait porter atteinte au bon fonctionnement de l’entreprise si ceux-ci étaient volés ou dégradés.
  • Le choix de l’appareil et des services qui peuvent lui être associés doivent se faire en fonction de ces derniers.

Voici les offres disponibles sur le marché des alarmes :

  • On distingue les alarmes filaires des alarmes sans fil, mais leur fonction reste identique :
  • Dès qu’un mouvement ou une ouverture est détectée, un signal est envoyé vers la centrale d’alarme (à travers le réseau électrique pour l’alarme filaire et par ondes radios pour le second).
  • Cela peut ensuite donner lieu à une alerte sonore et téléphonique.

Les différences se situent principalement au niveau des caractéristiques des produits et de leur efficacité :

  • L’ alarme filaire est considérée comme plus fiable, elles sont plus adaptées lorsque les espaces à surveiller sont importants (supérieur à 100 m²) , légèrement moins onéreuse (sans compter les frais de travaux éventuels), elles sont cependant difficiles à faire évoluer (par exemple en faire une alarme connectée* est souvent assez complexe)
  • L’ alarme sans fil, elle, est plus adaptée à des petits espaces, elles sont plus discrètes et facilement déplaçables

* Ces deux types d’alarmes peuvent aujourd’hui être connectées à une box internet ou un téléphone.  On appelle cela des alarmes connectées. L’alarme peut ainsi vous prévenir à tout moment d’une situation anormale, mais également être enclenchée à distance de son mobile par exemple.

Déclaration préalable :

Se renseigner auprès de son assurance, pour savoir si la mise en place d’un dispositif d’alarmes peut entraîner une baisse du montant de la prime d’assurance de l’entreprise. Et si oui, quel type d’appareil répond à leurs exigences.

 

A prendre en compte pendant la mise en œuvre :

Travaux préalables :

  • L’installation d’une alarme sans fil ne nécessite pas ou alors très peu de travaux.
  • La mise en place d’une alarme filaire peut s’accompagner de travaux assez conséquents (percements, saignées, goulottes) pour insérer les câbles électriques dans les murs.

Essais et conformité :

  • Il faut évidemment essayer l’alarme pour voir si celle-ci fonctionne lorsqu’elle a été mise en place.

Continuité de service :

  • Les alarmes peuvent être reliées à une société de surveillance, des mesures dissuasives pourront être mises en œuvre : écoute, surveillance vidéo, envoi d’une patrouille ou encore avertissement de la police.

Qui peut installer :

  • La complexité d’installation d’une alarme diffère selon les modèles choisis.
  • L’installation d’une alarme sans fil est généralement assez facile. Elle est accessible à tous et peut être effectuée par l’entreprise elle-même.
  • La mise en place d’alarme filaire est assez complexe. Il est très fortement recommandé de faire installer ce dispositif par un prestataire privé.

 

A planifier après la mise en place :

Test :

  • Il est bien de tester le dispositif dès sa mise en place, car les conséquences seront évidemment moins graves si un dysfonctionnement intervient lors du test que durant un vol par exemple.
  • Ces tests doivent être effectués le plus souvent possible.
  • Définir un protocole et un responsable est donc très important.

Conformité :

  • Ne pas déplacer ou changer d’alarmes si celles-ci ont été jugées conformes par votre assureur pour bénéficier d’une baisse du montant de votre prime d’assurance.
  • Améliorations complémentaires :
  • La mise en place d’une alarme peut être accompagnée d’une caméra, d’un interphone, d’une badgeuse
  • Vous pouvez vous renseigner sur ces dispositifs grâce aux articles disponibles sur notre blog.

Entretien et Maintenance :

Il est conseillé de faire réaliser par un professionnel une maintenance du système au moins une fois par an.

Il est également important d’effectuer :

  • Le remplacement des batteries pour les systèmes autonomes   (Se renseigner sur leur durée de vie qui varie généralement de 1 à 5 ans avant l’achat)
  • La vérification de la connectique et de la fixation des capteurs
  • Le nettoyage régulier des capteurs, centrale, et connectique à l’aide d’un chiffon doux;
  • Des tests de bon fonctionnement au moins une fois par semaine en simulant une intrusion
  • Attention : Si le dispositif se situe en hauteur, le branchement ainsi que la maintenance devra être effectué par des personnes habilitées à travailler en hauteur.

 

Prix moyen

  • Achat : … €/x
  • Location : … €/…
  • Maintenance et entretien : …€
  • Homologation : … €
  • Les principaux fabricants, fournisseurs, prestataires :

 

Pour un déménagement d’entreprise ou une réimplantation d’entreprise :

  • A prendre en compte pour un projet de déménagement d’entreprise dans la mise place d’alarmes anti-effraction :
    • Vérifier si les locaux permettent d’utiliser des alarmes filaires
    • Vérifier la connexion internet et le réseau téléphonique pour les alarmes connectées
    • Définir le lieu d’implantation des détecteurs, centrales, et éventuels hauts parleurs.
  • A prendre en compte pour un projet d’aménagement des locaux :
    • Adapter son aménagement aux alarmes filaires souvent plus efficace. (permettre le passage de câbles électriques dans les murs)
    • Faire procéder à l’évaluation du système de la part d’une société spécialisée dans les alarmes mais également par un assureur.

 

Grandeurs liées aux alarmes :

  • Environ 44 % des cambriolages ont lieu dans des locaux professionnels selon consoglobe,
  • Un cambriolage sans système d’alarme dure en moyenne 20 minutes contre 4 lorsque les locaux sont équipés de système d’alarme,
  • Un système d’alarme décourage plus de 90 % des cambrioleurs,
  • Les alarmes sans fils sont recommandées dans des pièces ne dépassant pas 100 m².

 

Liens avec d’autres thèmes ou d’autres articles du site :

 

ADICI vous accompagne pour la gestion des projets de déménagement ou de réimplantation d’entreprise depuis plus de 12 ans : www.adici.fr

 

Normes, références et liens sites autres

http://www.companeo.com/securite-electronique/guide/systeme-d-alarme-anti-intrusion#0

https://assurance-professionnelle.ooreka.fr/astuce/voir/146170/assurance-professionnelle-et-securite-des-locaux-d-entreprise

http://www.lenouveleconomiste.fr/lesdossiers/alarmes-et-surveillance-en-entreprise-27639/

Comment bien choisir son alarme ?