Formation secourisme

Formation secourismeQuelques grandeurs pour la formation secourisme

  • La durée de validité de la formation Sauveteur Secouriste du Travail (SST) est de 24 mois.
  • La formation initiale dure en général environ 12 heures.
  • Le renouvellement dure environ 6 h.

 

La formation secourisme dans le cadre du projet

Pourquoi effectuer une formation secourisme ?

En France, il est obligatoire de porter assistance à une personne en danger.

Tous les individus, sans distinction, sont soumis à cette obligation.

Cependant, face à une victime, il est parfois compliqué de savoir comment agir.

En ce sens, il existe de nombreuses formations portant sur les gestes à prodiguer en cas d’urgence.

Sur leur lieu de travail, les salariés peuvent être soumis à des risques d’accidents beaucoup plus élevés que dans leur vie quotidienne.

C’est pourquoi former ses salariés aux gestes de secours est une obligation pour bon nombre d’entreprises.

Ceci étant de la responsabilité et à la charge de l’employeur.

  

Choix de la formation :

Il existe une formation spécifique adaptée aux milieux professionnels, il s’agit de la formation Sauveteur Secouriste du Travail (SST).

Cette dernière se distingue des autres, car elle permet de former les salariés aux risques spécifiques qui existent dans leur entreprise (prévention et gestes à effectuer en cas d’incidents).

Selon le travail du salarié, elle prendra en compte par exemple, la prise en charge des brûlures, des coupures, ou encore des chutes, …

 

A l’issu de cette formation, le salarié reçoit, ce que l’on appelle un Certificat de Sauveteur Secouriste du Travail (CSST).

Celui-ci a une durée de validité de 24 mois, un maintien et une actualisation des compétences doivent être effectués à chaque fin de période.

La durée de la formation initiale est en général de 12 h, le renouvellement à effectuer tous les 2 ans, est d’environ 6h.

 

Il existe évidemment d’autres formations d’apprentissage des gestes de secours.

Les plus connues sont les formations Prévention et Secours Civiques de niveau 1 (PSC1) qui sont accessibles à tous les citoyens.

Sur les lieux de travail portant des risques, elle ne suffit pas, car elle ne prend pas en compte les dangers spécifiques des métiers.

On peut cependant noter, qu’il est possible de la compléter par des ateliers d’une durée généralement de 4 h (ajouté aux 7 h de PSC1) afin d’obtenir le certificat SST.

 

Comment former ses salariés ?

Il faut savoir que le temps de formation est considéré comme du temps de travail.

Son financement est à la charge de l’employeur.

Il peut toutefois être en parti payé par les Organismes Paritaires Collecteurs Agréés (OPCA) pour lesquels l’entreprise collecte ou alors des organismes de prévention comme les syndicats professionnels ou les services de santé au travail.

En effet, les formations SST ainsi que leur renouvellement sont imputables dans le plan de formation.

De nombreux sujets devront être abordés au cours de cette instruction, notamment :

– les moyens de se prémunir des risques et de s’en protéger

– les manières d’examiner la situation et de l’alerter

– Les premiers gestes à effectuer et les moyens de secours

 

Qui peut former ?

La formation SST est dispensée par des formateurs en sauvetage et secourisme du travail agréés par l’assurance-maladie risque professionnel.

Ceux-ci peuvent être des salariés de l’entreprise ou alors appartenir à une société spécialisée dans ce genre de formation.

 

Réglementation liée :

Article L4121-1 :

 » L’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.

Ces mesures comprennent :

– Des actions de prévention des risques professionnels

– Des actions d’information et de formation

– La mise en place d’une organisation et de moyens adaptés.

L’employeur veille à l’adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances et tendre à l’amélioration des situations existantes. »

Article R4224-15 du code du travail :

 » Un membre du personnel reçoit la formation de secouriste nécessaire pour donner les premiers secours en cas d’urgence dans :
– Chaque atelier où sont accomplis des travaux dangereux
– Chaque chantier employant vingt travailleurs au moins pendant plus de quinze jours où sont réalisés des travaux dangereux.
Les travailleurs ainsi formés ne peuvent remplacer les infirmiers. »

 

Mise en œuvre

A prévoir avant

Lieu de la formation :

Il est possible d’effectuer la formation au sein des locaux de l’entreprise. Cela est même recommandé pour que les méthodes d’instructions correspondent parfaitement aux risques et à l’environnement de l’entreprise.

Elle peut toutefois être également dispensée sur les lieux de l’organisme formateur.

 

Choix de la formation

Le choix de la formation doit se faire en fonction de l’évaluation des risques professionnels effectués par l’entreprise.

Répertorier cet inventaire dans un document unique est d’ailleurs obligatoire selon l’article L4121-1 du code du travail.

 » L’employeur transcrit et met à jour dans un document unique les résultats de l’évaluation des risques pour la santé et la sécurité des travailleurs.
Cette évaluation comporte un inventaire des risques identifiés dans chaque unité de travail de l’entreprise ou de l’établissement. »

 

Déclaration préalable :

Vous devez envoyer un dossier à l’OPCA pour espérer sa participation financière.

Il est conseiller de faire cette demande au moins 15 jours avant le début de la formation.

Ce document doit comprendre les justificatifs du contrat passé entre l’entreprise et le formateur ou en l’absence de contrat le programme complet de formation (contenu, coût, …)

Il est possible d’effectuer cette démarche par courrier ou internet.

 

A prendre en compte pendant la mise en œuvre

Travaux préalables :

  • Prévoir d’implanter dans les locaux de l’entreprise, un dispositif d’affichage de l’identité et des moyens pour prendre contact avec les personnes ayant reçu la formation.

 

Conformité :

  • Pour être en conformité, il faut s’assurer que le formateur soit reconnu par l’assurance maladie/risques professionnels
  • Il faut également s’assurer de la remise par le formateur du certificat SST à la fin de l’apprentissage et conserver ce document.

 

Continuité de service :

  • D’autres formations relatives à la sécurité en entreprise peuvent être effectuées.
  • On peut par exemple citer les formations liées à la lutte contre les incendies ou celles relatives à la conduite d’appareils de levage.

 

Qui peut former ? 

  • La formation SST est dispensée par des formateurs en sauvetage et secourisme du travail agréés par l’assurance-maladie risque professionnel.
  • Ceux-ci peuvent être des salariés de l’entreprise ou alors appartenir à une société spécialisée dans ce genre de formation.

 

A planifier après la mise en place : 

Conformité :

  • Il est important d’anticiper le renouvellement de la formation avant sa période de fin de validité.

 

Améliorations complémentaires :

  • Des équipements comme des défibrillateurs peuvent être utiles pour compléter les gestes prodigués par un secouriste du travail.

 

Vous pouvez d’ailleurs retrouver un article à ce sujet sur notre blog

Implantation de défibrillateur

 

 

Pour un déménagement ou un aménagement d’entreprise

  • En cas de travaux, veiller à ce que certains travailleurs présents sur le chantier soient formés au secourisme : à raison de 1 secouriste pour 20 employés.
  • S’assurer en cas de changement de poste liés à l’aménagement ou au déménagement qu’au moins un secouriste soit présent dans chaque atelier.
  • De nouveaux risques peuvent apparaitre suite à une implantation ou réimplantation, c’est pourquoi un renouvellement des compétences peut être nécessaire pour les secouristes.
  • Valider la cartographie d’implantation des secouristes.

 

 

Liens avec d’autres thèmes ou d’autres articles du site 

Dans le thème de la sécurité, vous pouvez consulter nos articles concernant les douches de sécurité et les extincteurs :

Douche de sécurité

Extincteurs

 

 

Vous déménagez, vous réimplantez vos locaux

ADICI met à votre disposition ses outils et ses méthodes spécifiquement développés pour ces projets :

 

 

Normes, références et liens sites autres

  • https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do?idSectionTA=LEGISCTA000018532207&cidTexte=LEGITEXT000006072050

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *