Normes et règles d’aménagement de bureaux

Normes et règles d’aménagement de bureaux

modern office

Normes et règles d’aménagement de bureaux pour une validation finale de l’aménagement prévu (où implanter chaque personne nominativement, adaptation du mobilier,…)

Pour avoir un support fiable à utiliser lors des consultations pour les travaux, les lots techniques (câblage, cloisons, prises, mobiliers…)

Pour avoir un document de référence qui vous servira à nouveau en cas de modification ultérieure de l’aménagement.

Normes et règles d’aménagement de bureaux : conseils de répartition de l’espace

  • Cloisons démontables, mais permettant une bonne isolation phonique. Eviter les ponts phoniques notamment au droit des cloisons en sous-plafond. (NOTA : Isolation phonique conseillée)

  • Pré-câblage de préférence en faux-plancher, sinon en plinthes murales (Le câblage en sous-plafond est à éviter)
  • Calculez le ratio m2/personne. (RAPPEL : Surfaces minimales recommandées :
    • 8 m2 par personne en open space,
    • 12 m2 par personne en bureau individuel,
    • 15 m2 à 20m2 pour des bureaux de responsables,
    • Ces surfaces sont à adapter en fonction du mobilier à mettre en place : tables, armoires, équipements spéciaux, …
  • Evitez les bureaux tout en longueur :

    • prévoir une longueur inférieure à 2 fois la largeur pour des bureaux inférieurs ou égales à 25 m2,
    • prévoir une longueur inférieure ou égale à 3 fois la largeur pour les bureaux supérieurs à 25 m2.

  • Répartissez l’espace en bureaux individuels et collectifs. Cette répartition se fait en fonction de nombreux critères :
    • Le niveau hiérarchique,
    • Le type de travail,
    • Les communications téléphoniques et le bruit généré,
    • Les besoins d’accueil de visiteurs extérieurs…

NOTA : l’optimum pour un bureau collectif est pour 2 à 5 personnes à un petit groupe de travail. Pour les bureaux paysagers il est préférable d’éviter un effectif supérieur à 10 personnes pour chaque unité de travail.

  • Faites coïncider l’organisation spatiale avec l’organisation du service : les liaisons entre les services, les regroupements par fonctions, …

  • Tenir compte dans l’implantation de la fréquence des liaisons (établir par exemple un diagramme des relations)

  • Prévoyez des lieux d’échanges ouverts : des salles de réunions, une zone de pause (sans gêner l’activité des bureaux voisins)

  • Couloirs d’une largeur suffisante et pas trop longue : les couloirs ont préférablement une largeur supérieure à 150 cm

  • Optimisez la distance et l’emplacement des bureaux par rapport aux ascenseurs, escaliers, toilettes, vestiaires, photocopie, rangements, appareils à boisson, salles de réunion, ordinateurs en libre-service.

Faites vous accompagner pour définir votre implantation et pour tout prendre en compte dans le cadre de votre projet.

Contactez-nous !

 

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *