Open Space et Productivité

Petit espace de bureau

L’efficacité de l’environnement de travail

Deloitte vient de publier une étude sur l’efficacité des environnements de travail. 43 058 collaborateurs de 52 sociétés, essentiellement européennes, ont été interrogés sur la base de 4 critères : l’adéquation des espaces avec les activités professionnelles, l’adéquation du matériel, la qualité des services proposés et l’impact sur la culture, l’image et la productivité de l’entreprise.

Des pistes de réflexions pour repenser les espaces de travail avec les open space en fonction de la réglementation.

Principales tendances pour l’open space :

  • Seul 1 collaborateur sur 2 considère que son environnement lui permet d’être créatif.
  • Seuls 53% des collaborateurs pensent que leur environnement de travail leur permet de travailler de façon productive.
  • Près de la moitié demandent à bénéficier davantage d’espaces pour lire, s’isoler et faire des pauses.
  • 73% font part de leur gêne quant au niveau de bruit.
  • 53% des collaborateurs ne s’estiment pas « fiers » de leur environnement de travail.

Grandeurs issues du site : Réglementation en open space

« La norme NF X 35-102 recommande de façon précise les dimensions des espaces de travail en bureau et un espace minimum de :

  • 10 m² pour 1 personne seule ;
  • 11 m² par personne dans un bureau collectif (soit 22 m² pour 2 personnes ou 33 m² pour 3, etc.) ;
  • 15 m² par personne dans un espace collectif bruyant (si les tâches nécessitent des communications téléphoniques par exemple).

S’il s’agit d’un bureau collectif, il est recommandé de ne pas dépasser 5 personnes correspondant à un groupe de travail homogène (objectifs et commandement communs, type de tâches proches, stabilité du groupe par exemple).

Un bureau paysager ne doit pas contenir plus de 10 personnes.

De même, la configuration des espaces est importante. Il est préférable d’éviter les bureaux en longueur :

  • un bureau d’une superficie inférieure ou égale à 25 m² doit avoir une longueur inférieure à 2 fois sa largeur ;
  • un bureau d’une superficie supérieure à 25 m² doit avoir une longueur inférieure à 3 fois sa largeur. »

 

 

Cliquez pour agrandir :

Statistique open space

=> Intégralité de l’étude sur les open space sur le site de Deloitte

Nous contacter : www.adici.fr

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *