Récupération de chaleur

récupérateur de chaleurRécupération de chaleur dans le cadre du projet :

Pourquoi s’équiper ?

En récupérant la chaleur fatale et en la revalorisant l’entreprise peut réduire son impact sur l’environnement tout en augmentant ses performances énergétiques. Ce qui permet de diminuer consommation énergétique de l’entreprise.

Il existe de nombreuses alternatives qui permettent de trouver une solution adaptée  à la production de l’entreprise.

Récupération de chaleur

http://www.recuperation-chaleur.fr/combien-besoins-chaleur-industrie

Choix techniques :

Plusieurs outils pour récupérer la chaleur :

  • Un échangeur de chaleur qui transfert la chaleur de manière à lui donner une autre utilité.
  • Une pompe à chaleur qui augmente la température. L’apport d’énergie mécanique est fourni par un compresseur dans le cas d’un cycle à compression de vapeur. La pompe à chaleur peut être en partie enterrée afin d’aller chercher la chaleur nécessaire directement dans le sol qui reste à température constante toute l’année (à partir d’une certaine profondeur)

 

Récupération de chaleur

Source : http://www.ader.ch/energieaufutur/energies/geothermie/

 

  • Une machine à absorption ou à adsorption: elle abaisse la température en prenant de la chaleur aux températures les plus basses. La différence vient du fluide frigorigène : s’il est poreux on parle d’adsorption, s’il est liquide on parle d’absorption.
  • Une machine ORC (Organic Rankine Cycle ) : permettant de la transformer en électricité grâce à des fluides actifs. Il y a toujours perte de chaleur mais à des températures plus basses que celle de départ. Revenus énergétiques modestes (production électrique sur consommation thermique = 10%)
  • Un système de stockage par chaleur sensibleafin de la conserver en vue d’une future utilisation : en dessous de 100°C avec de l’eau, au-dessus de 100°C avec du sel fondu (jusque 800°C) ou de l’huile (jusque 350°C). Peut aussi être fait sur des solides (béton, céramique réfractaire jusque 1000°C). Le tout dans une cuve.

 

Quelques grandeurs autour de la récupération de chaleur

  • Pompe à chaleur : tension de raccordement : 400 V, peut chauffer jusqu’à 90°C
  • Machine à ab/adsorption : Ces machines permettent de refroidir l’eau jusqu’à 7° C. Leurs capacités vont de 5 kW à 500 kW.
  • Machine ORC : transforme la chaleur fatale en électricité à partir de 80° C jusqu’à 350°C pour une puissance électrique pouvant aller de 500 kW à 3 MW.

 

Mise en œuvre :

A prévoir pour la mise en place d’une récupération de chaleur

  • De la place pour toutes les machines et de la distance en plus pour l’échangeur de chaleur (distance de 2 fois la largeur autour de l’échangeur pour la maintenance),
  • Echangeur de chaleur : protection contre les chocs thermiques et les changements de pression trop brusques. Et un emplacement qui ne craint pas les variations de température et de pression générées par l’appareil.
  • Machine ORC : contient des produits inflammable donc un détecteur de fuites liquide et de gaz est conseillé.
  • Pompe à chaleur : consomme de l’électricité mais rapport production/consommation allant 3 à 5.

 

Qui peut installer ?

  • Il est conseillé de faire faire l’installation par un professionnel.

 

Exemple de prix d’une pompe à chaleur

  • Pompe à chaleur : à partir de 10 000 euros
  • Des aides peuvent être fournies par l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie)

http://www.ademe.fr/expertises/energies-renouvelables-reseaux-stockage/passer-a-laction/produire-chaleur/fonds-chaleur-bref

 

Maintenance de la récupération de chaleur

  • Machine ORC : peu de maintenance nécessaire
  • Pompe à chaleur : laver les filtres à l’eau (en interne) et un entretien annuel fait par l’installateur.
  • Echangeur de chaleur : en interne avec des solutions de nettoyage (phénomènes d’encrassement, de corrosion, de vibrations et de tenue mécanique).

 

Lien avec d’autres thèmes ou d’autres articles du site :

  • Récupération d’eau
  • Convention de rejet

 

Sources :

http://www.recuperation-chaleur.fr/

http://www.quelleenergie.fr/

http://www.enertime.com/fr

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *