Formation gestes et postures

 

Bonne posture de port de chargeLa formation gestes et postures : quelques informations

  • Les troubles musculo-squelettiques représentent les premières maladies professionnelles en France.
  • La formation gestes et postures est réalisée par un salarié de l’entreprise ou proposée par des sociétés spécialisées.
  • La formation PRAP (Prévention des Risques liés à l’Activité Professionnelle) dispose d’une durée de validité de 24 mois.
  • La durée de la formation varie en général d’1/2 journée à 2 journées complètes.

         Gestes et postures - position assise

La formation gestes et postures dans le cadre du projet

Pourquoi effectuer une formation gestes et postures ?

Dans tous les corps de métier, les travailleurs sont amenés à accomplir des gestes et tenir des postures spécifiques pour exécuter leurs tâches.

On les effectue en général machinalement, de manière quotidienne, sans y porter une attention particulière.

Hors une position non adaptée ou un mouvement mal réalisé peut avoir des conséquences dramatiques à la fois sur la santé des personnes, mais aussi pour l’entreprise.

En effet, des troubles musculo-squelettiques risquent d’apparaître et causer des arrêts de travail longs voire même des incapacités sur certains postes.

Ces soucis de santé chez les salariés peuvent notamment entraîner des pertes de productivité ou de production pour une société. Il est, par exemple, plus difficile de se concentrer sur son travail lorsque l’on ressent une douleur.

Pour lutter contre ces fléaux qui touchent de plus en plus de personnes et par conséquent d’entreprises, il existe des formations appelées formations gestes et postures.

Elles sont souvent négligées par les employeurs, alors qu’elles s’avèrent très importantes.

 

Choix de la formation gestes et postures :

Il existe des formations adaptées à tout type de profession. Elles peuvent aussi bien concerner des métiers du secteur agricole, industriel que tertiaire.

Elles inculquent, par exemple, les gestes et postures à adopter pour  :

  • Les chauffeurs
  • Les caissiers
  • Les métiers de bureau
  • Les manutentionnaires
  • Les vendeurs
  • Le personnel d’entretien
  • Les professionnels du bâtiment
  • Et bien d’autres encore…

On peut noter qu’il existe des formations qui ont été développées par l’INRS et l’Assurance Maladie Risques Professionnels.

  • Ce sont les Formations PRAP : « Prévention des Risques liés à l’Activité Professionnelle ».

On en distingue deux types :

  • PRAP IBC : qui concernent l’Industrie, le Bâtiment et le Commerce
  • PRAP 2S  : spécialisée dans le secteur Sanitaire et Sociale

A l’issu de la formation, un certificat est remis au salarié.

Leur durée de validité est de 24 mois.

 

Comment protéger ses salariés ?

Il faut apporter des réponses à l’ensemble de ces questions :

  • Quelles taches sont susceptibles de créer des troubles musculo-squelettiques lorsque celles-ci sont effectuées de manière fréquentes ?
  • Quels gestes et postures sont adaptés pour réduire ces situations de danger pour la santé de ces personnes ?
  • Quels moyens techniques puis je mettre en œuvre pour compléter une formation geste et posture ?

Trouver des solutions pour tous ces problèmes, et appliquer ces solutions, réduira considérablement les risques que vos salariés soient touchés par ce genre de maladie.

 

Qui peut former aux gestes et postures ?

Il n’existe pas de réglementation portant sur le contenu des formations ou sur la qualification des formateurs.

  • Elles peuvent être réalisées par un salarié de l’entreprise ou proposées par des sociétés spécialisées.
  • Les formateurs sont très souvent des ostéopathes spécialisés dans les moyens de se prémunir contre les troubles musculo-squelettiques.

La durée de la formation varie entre 1/2 journée et 2 journées complètes selon les activités.

 

Réglementation liée :

Il n’existe aucune obligation concernant la mise en place de formations « gestes et postures », le code du travail stipule juste que l’employeur doit mettre en place des « actions de prévention des risques professionnels «  (article L4121-1 du code du travail). Dans 1 cas, une formation gestes et postures est obligatoire, cela est d’ailleurs clairement précisé dans l’article R4541-8 du code du travail :

Obligatoire pour certaines activités de manutention :

  • Article R4541-8 du code du travail :

« L’employeur fait bénéficier les travailleurs dont l’activité comporte des manutentions manuelles :
– D’une information sur les risques qu’ils encourent lorsque les activités ne sont pas exécutées d’une manière techniquement correcte,
– D’une formation adéquate à la sécurité relative à l’exécution de ces opérations. Au cours de cette formation, essentiellement à caractère pratique, les travailleurs sont informés sur les gestes et postures à adopter pour accomplir en sécurité les manutentions manuelles. »

Comme on peut le voir, l’identité du formateur, le contenu ou la durée de la formation ne font l’objet d’aucune précision. 

 

La formation gestes et postures lors de la mise en œuvre du projet

A prévoir avant la mise en œuvre du projet

Lieu de la formation

  • Si vous faites appel à un organisme formateur, la formation peut avoir lieu dans les locaux de cette société.
  • Mais il est également possible que les formateurs se déplacent au sein de votre propre entreprise.
  • Il est d’ailleurs conseillé de préférer cette solution pour effectuer les gestes et les postures en condition réelle.

Choix de la formation

  • Il faut se référer au document unique d’évaluation des risques professionnels qui est obligatoire pour toutes les entreprises.
  • Les risques de troubles musculo-squelettiques sont normalement explicitement ou implicitement mis en avant pour chaque métier.
  • Le choix doit dépendre des dangers qui y sont répertoriés.
  • Généralement, les formations préétablies par les organismes prennent en considération la totalité des risques.

 

Déclaration préalable 

  • Il faut savoir que les formations gestes et postures ne sont pas imputables au plan de formation, car elles découlent de l’obligation pour l’employeur d’organiser des actions de préventions des risques professionnels.
  • Ainsi comme toutes formations obligatoires, elles ne font pas l’objet de contributions.
  • Renseignez-vous tout de même auprès de votre Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA) pour savoir si votre entreprise peut bénéficier d’aides financières, car dans certains cas, il est possible de recevoir une participation. (même si cela est assez rare)

 

A prendre en compte pendant la mise en œuvre :

Actions préalables

  • Il est possible de compléter les formations par un dispositif d’affichage indiquant les postures à tenir et les mouvements à effectuer à proximité des postes de travail.
  • Il peut s’agir par exemple d’une représentation concernant la position à avoir sur un bureau ou alors la manière de saisir et déplacer une charge lourde.

 

Conformité

  • Dans le cas d’une formation PRAP , veiller à ce que le formateur soit reconnue par l’Assurance Maladie Risques Professionnels
  • Dans le cas d’une formation PRAP , veiller à ce que le formateur remette un certificat aux personnes formées.

 

Informations complémentaires

  • Il existe aujourd’hui, des technologies qui permettent de simuler de manière virtuelle (en 3D) les gestes et les postures dans un environnement de travail particulier.
  • Ces procédés innovants fonctionnent grâce à des capteurs à positionner sur les personnes.
  • Ils permettent d’identifier en ciblant les organes sollicités, les mouvements et les positions présentant un potentiel danger pour la santé des travailleurs.

 

Qui peut former aux gestes et postures ?

  • Il n’existe aucune réglementation portant sur le contenu des formations ou sur l’identité des formateurs.
  • Elles peuvent être réalisées par un salarié de l’entreprise ou proposées par des sociétés spécialisées. Les formateurs sont très souvent des ostéopathes spécialisés dans les moyens de se prémunir contre les troubles musculo-squelettiques.

 

A planifier après la mise en place du projet

Conformité

  • Dans le cadre d’une formation PRAP, la durée de validité du certificat est de 24 mois.
  • Il faut donc penser à réaliser ce que l’on appelle un recyclage (une remise à niveau des savoirs et des compétences) avant la date de fin de validité.

 

Améliorations complémentaires

  • Outre les formations, il est possible d’effectuer des aménagements pour éviter les mauvaises postures ou les mauvais gestes.
  • Par exemple : des repose-pieds à implanter sous un bureau, des sièges réglables.

 

Pour un déménagement ou un aménagement d’entreprise

  • Effectuer auprès des salariés, une formation sur les gestes et les postures à adopter lors d’un déménagement ou d’un aménagement. Par exemple : elle peut porter sur la manière d’effectuer ses cartons et de les déplacer…
  • En cas de modification des tâches pour les travailleurs, une mise à jour de la formation peut être utile.

 

Liens avec d’autres thèmes ou d’autres articles du site 

Dans le thème « Entretien, sécurité et environnement » du blog, vous pouvez consulter nos articles concernant :

  • La récupération de chaleur

Récupération de chaleur

  • Les panneaux photovoltaïques

Panneaux photovoltaïques

 

Vous déménagez, vous réimplantez vos locaux

ADICI met à votre disposition ses outils et ses méthodes spécifiquement développés pour ces projets :

 

Normes, références et liens sites autres.

  • https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000018528891&cidTexte=LEGITEXT000006072050
  • https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006072050&idArticle=LEGIARTI000006903147&dateTexte=29990101&categorieLien=cid
  • http://www.inrs.fr/services/formation/publics/formateur-formateur-prap.html

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *