Rack de stockage

rack de stockageRack de stockage ou palettier

 

Le rack de stockage est utile pour le stockage de palettes de marchandise.

Grâce à ces installations de rangement, la manutention se trouve être facilitée et optimisée.

 

Vous trouverez les éléments pour vous aider à définir le rack de stockage adapté à votre projet et à votre activité… 

Rack de stockage : quelques grandeurs

Le Rayonnage lourd

  • Ce rack de stockage supporte des charges allant jusqu’à 20 tonnes par niveau
  • Les dimensions standards des étagères :
    • Hauteur : jusqu’à 10 m avec une moyenne à 5,50 m
    • Profondeur : 1,0 m
    • Largeur des lisses : 2,70 m
    • Hauteur disponible entre les lisses : hauteur de palette + 0,20 m

Le Rayonnage mi-lourd

  • Charges de : 300 kilos à 1 tonne par niveau
  • Les dimensions standards des étagères :
    • Hauteur moyenne : 3 m;
    • Profondeur moyenne : 0,60 m

Le Rayonnage Léger (étagères)

  • Charge maxi : 300 kilos par niveau
  • Les dimensions standards des étagères :
    • Hauteur maxi : 2m
    • Profondeur : de 0,4m à 0,6m
    • Une étagère représente un volume de 1 à 2m3

 

Dans le cadre du projet

 Pourquoi s’équiper ?

  • On appelle rack de stockage, les rangements destinés au stockage de palettes en hauteur.
  • Ils permettent une fois installés, une parfaite optimisation de l’espace et un gain de place au sol considérable.
  • En plus des avantages au niveau des surfaces, ils facilitent la gestion et la manutention des stocks de l’entreprise.
  • En effet, situées sur les rayonnages, les palettes se trouvent être très accessibles, facilement repérables et aisément transportables.

 

Choix techniques d’un rack de stockage

  • Il n’existe pas de différence notable en terme d’esthétique entre les différents racks métalliques que l’on peut trouver sur le marché.
  • Le seul aspect décoratif permettant de dissocier certaines installations est la couleur. Elle varie en fonction du fournisseur
  • Certains peuvent être peints et d’autres seront galvanisés (pour le stockage en extérieur).
  • Le choix d’un rayonnage métallique doit se faire en prenant principalement en compte l’aspect sécurité du dispositif pour qu’ils s’adaptent parfaitement aux éléments stockés (support des charges).

 

On va ainsi les distinguer selon des caractéristiques techniques :

  • Rackde stockage standard : chaque élément du rack permet le stockage de 9 à 12 palettes au format Europe (1,20 m x 0,80 m).
  • Rack de stockage dynamique : équipés de rails inclinés permettant le glissement des palettes, d’un point haut vers un point bas.
  • Rack à tôles : ils sont étudiés pour le rangement, à la verticale ou horizontale, de plaques de tôles. Ils sont, en général de dimensions : 2,50 m x 1,10 m.
  • Les racks peuvent être équipés de platelages. Il s’agit d’un plancher positionné sur 2 montants de racks (les lisses). Ils sécurisent les opérations de magasinage en assurant un meilleur positionnement des palettes de tous formats. Ils peuvent être en bois ou en métal.

D’un point de vue volumétrique, il existe des rangements modulables de différentes dimensions : il est possible de choisir et changer l’emplacement des platelages ou des lisses à sa guise, selon le volume des éléments stockés, tout en respectant les préconisations du constructeur (affichées).

 

On va d’abord acquérir un premier élément composé de lisses et de deux échelles.

Les éléments suivants seront eux équipés du même nombre de lisses, mais d’une seule échelle, car l’ensemble des éléments sont attachés entre eux.

 

Du point de vue de la charge des marchandises, on va différencier 3 types de rayonnages métalliques :

  • Le rack lourd : pouvant supporter des charges allant jusqu’à 20 tonnes par niveau
  • Le rack mi-lourd : charges de 300 kilos à 1 tonne par niveau
  • Le rayonnage léger : capable de supporter 300 kilos par niveau

ATTENTION, en plus de la structure du rayonnage, il faut également s’assurer que le sol du lieu d’implantation puissent supporter de telles charges.

En général, les sols bétons peuvent résister à des pressions de 45 à 70 kg/ cm².

 

Comment l’installer ?

Beaucoup de contraintes sont à prendre en compte dans l’installation de rayonnage métallique. C’est pourquoi, il est vivement conseillé de confier cette tâche à des professionnels (Voir partie « Qui peut installer » ci-dessous).

Voici donc la liste, non-exhaustive, des éléments à prendre en compte pour l’installation des racks de stockage :

  • Les palettiers sont installés pour que la largeur des allées, entre chaque rangée, permette le déplacement et la manœuvre des charges, et la circulation des personnes ou engins susceptibles d’emprunter ces voies.* (en tenant compte des distances de manœuvre d’un chariot par exemple)
  • Les voies entre chaque rack doivent être correctement éclairées (150 lux préconisés pour le stockage),
  • La hauteur du rack de stockage, distance entre les lisses, est déterminée en fonction des produits à stocker (hauteur de palette). Il est recommandé de standardiser cette distance pour un bâtiment complet,
  • Ils sont implantés sur une surface plane, un sol en bon état, capable de supporter la charge,
  • Des issues de secours et extincteurs doivent se situer à proximité,
  • La structure doit être complètement stable et parfaitement sécurisée : fixations par spitage au sol et sabots de protection, verrous et glissières de sécurité, plaque de charge admissible, etc.)
  • Des consignes de sécurité doivent être affichées à proximité

*A ce sujet, vous pouvez consulter notre article concernant les voies de circulation en entreprise. 

http://conseilsdemenagemententreprise.fr/largeur-des-voies-de-circulation/

 

Qui peut installer :

  • L’installation de rayonnages métalliques doit être réalisée par des personnes qualifiées.
  • Il est possible de faire réaliser le montage par le fabricant, s’il propose ce service.
  • Si l’assemblage est effectué en interne, il devra respecter toutes les conditions décrites dans le carnet d’installation transmis par le fournisseur.
  • La responsabilité de l’entreprise pourra être mise en cause en cas d’installation non-conforme.

 

Réglementation liée :

 Mettre en place des rayonnages métalliques est soumis à une réglementation très stricte.

Ces règles posent surtout des obligations en terme de sécurité.

  • Article L4321-1 du code du travail :

 » Les équipements de travail et les moyens de protection mis en service ou utilisés dans les établissements destinés à recevoir des travailleurs sont équipés, installés, utilisés, réglés et maintenus de manière à préserver la santé et la sécurité des travailleurs, y compris en cas de modification de ces équipements de travail et de ces moyens de protection. »

  • Article R4321-1 du code du travail :

« L’employeur met à la disposition des travailleurs les équipements de travail nécessaires, appropriés au travail à réaliser ou convenablement adaptés à cet effet, en vue de préserver leur santé et leur sécurité. »

  • Article R4321-2 du code du travail :

« L’employeur choisit les équipements de travail en fonction des conditions et des caractéristiques particulières du travail. Il tient compte des caractéristiques de l’établissement susceptibles d’être à l’origine de risques lors de l’utilisation de ces équipements. »

  • Article R4321-3 du code du travail :

« Lorsque les mesures prises en application des articles R. 4321-1 et R. 4321-2 ne peuvent pas être suffisantes pour préserver la santé et la sécurité des travailleurs, l’employeur prend toutes autres mesures nécessaires à cet effet, en agissant notamment sur l’installation des équipements de travail, l’organisation du travail ou les procédés de travail. »

 

Outre les obligations stipulées dans le code du travail, de nombreuses recommandations et normes encadrent ce  matériel. Elles concernent par exemple les risques sismiques, d’incendie,…

Le Syndicat des industries de matériel de manutention et la FEM (Fédération Européenne de la Métallurgie), l’INRS répertorient l’ensemble des règles et précaution à prendre.

 

Mise en œuvre

A prévoir avant :

Branchement aux réseaux énergie et fluides

  • Les racks métalliques ne nécessitent aucun branchement au réseau énergie et fluide.
  • Les monteurs peuvent en avoir besoin pour leurs équipements de montage. Ils doivent le préciser dans leur offre.

 

Implantation des racks de stockage

De nombreux éléments vont devoir être pris en compte concernant le lieu d’implantation de rayonnages métalliques :

  • Pour les racks installés à l’extérieur, il sont en acier galvanisé pour résister aux conditions climatiques et aux intempéries tels que la neige ou le vent.
  • Prendre en compte également la température ambiante de la zone où sont implantés les racks, généralement pour des températures inférieures ou supérieures à -10 degrés, les structures ne seront pas les mêmes.
  • Prévoir l’implantation des voies destinées à la circulation et également des allées entre chaque racks (Ces dernières sont seulement utilisées pour la manutention).
  • Le sol du lieu d’implantation doit être droit et sans défaut.
  • La zone doit être correctement éclairée (principalement au niveau des allées : 150 lux minimum). Les appareils d’éclairage sont placés au dessus des allées, et surtout pas au-dessus des racks de stockage.
  • Des issues de secours doivent permettre aux personnes de se mettre en sûreté le plus rapidement possible en cas de situation de danger.
  • Les racks doivent être associés à différents éléments de protection : comme des plaques de charge, des fixations au sol, des sabots de protection.

 

Choix technique 

Le choix va dépendre :

  • De la nature des éléments stockés
  • Des lieux d’implantation
  • Des méthodes et des équipements de manutention utilisés pour les stocks.
  • De la réglementation

 

Démarches préalables

  • Avant de se lancer dans le choix d’un rack, il est important de rédiger un cahier des charges précis.
  • ADICI peut se charger de la réalisation de ce document selon vos besoins et vos lieux d’implantation.
  • Venez consulter notre site internet www.adici.fr  pour prendre connaissance des services et produits que nous proposons pour vous accompagner dans vos projets.

 

A prendre en compte pendant la mise en œuvre :

Travaux préalables

  • Quelques travaux pourraient être nécessaires pour pouvoir mettre en place les racks métalliques.
  • Ils pourraient concerner par exemple :
    • Le sol : renforcement, remise en état, pose d’un nouveau revêtement…
    • L’éclairage : au niveau des allées de circulation.

 

Essais et conformité

  • Une vérification des racks doit être effectuée par l’installateur avant qu’il ne soit entreposer n’importe quel stock.

 

Continuité de service

  • Il faut que les conducteurs d’engins à conducteur porté soient formés pour exercer leur activité sur les rayonnages de l’entreprise.
  • Ils possèdent les autorisations (CACES) pour la conduite des engins.

 

Qui peut installer ?

  • L’installation de rayonnages métalliques doit être réalisée par des personnes qualifiées.
  • Il est très fortement recommandé de faire réaliser le montage par le fabricant, s’il propose ce service.
  • Si l’assemblage est effectué en interne, il devra respecter toutes les conditions décrites dans le carnet d’installation transmis par le fournisseur.
  • La responsabilité de l’entreprise pourra être remise en cause en cas d’installation non-conforme.

 

 

A planifier après la mise en place :

Conformité :

  • Pour être conforme, une installation doit être totalement sécurisée, il faut respecter les consignes qui sont indiquées dans le manuel d’utilisation et d’entretien remis par le fournisseur.

 

Maintenance et entretien :

  • Un contrôle réalisé par un professionnel à hauteur d’une fois par an est préconisé.
  • L’ensemble des opérations de maintenance et d’entretien effectué doivent être consignés dans un registre de sécurité, l’identité du contrôleur et la date des contrôles doit également y figurer.
  • Veiller à ce que les charges situées à chaque niveau du rack ne sont pas supérieures à celles préconisées sur l’affichage située sur la structure.
    • S’assurer de la présence et du bon état des éléments de protections installées initialement (protection contre les chutes, ..)
    • Effectuer un contrôle des verrous et les fixations de sécurité
    • Vérifier que les lisses et les échelles ne sont pas déformées (en cas de déformation d’un élément du rack, celui-ci doit être remplacé, ou alors le rayonnage doit être entièrement démonté et remplacé par un nouveau).

 

 

Prix moyen pour ….

  • Achat : … €/x
  • Location : … €/…
  • Maintenance et entretien : …€
  • Contrôle d’homologation :  …€
  • Les principaux fabricants, fournisseurs, prestataires :

Contactez-nous pour avoir des éléments de réponses à ces questions.

 

Pour un déménagement d’entreprise ou une réimplantation d’entreprise :

  • Le démontage et le remontage doivent être réalisés par des personnes qualifiées
  • En cas de déménagement de l’installation, il est conseillé de faire réaliser ses procédures par les personnes ayant initialement installées les racks.
  • La norme AFNOR 15635 indique :  le délai entre 2 contrôles ne doit pas dépasser 12 mois.
  • Il est également recommandé de faire un contrôle après toutes mises en service.
  • Veiller à ce que le lieu d’implantation puisse recevoir ce genre d’équipement (sol, éclairage, température,…)

 

 

Grandeurs utiles pour le rack de stockage métallique 

  • Palettier lourd : charges allant jusqu’à 20 tonnes par niveau
  • Rayonnage mi-lourd : charges de 300 kilos à 1 tonne par niveau
  • Rayonnage Léger : au maximum 300 kilos par niveau
  • Voies de circulation d’engins sens unique largeur d’engin + 1,00 m
  • Voies de circulation d’engins double sens : 2 x la largeur d’engin  + 1,40 m
  • Voie de circulation piétonne sens unique : 0,80 m
  • Voie de circulation piétonne double sens : 1,50 m
  • Les sols bétons peuvent résister à des pressions de 45 à 70 kg/ cm²
  • Pour des températures inférieures ou supérieures à -10 degrés, les structures ne seront pas les mêmes.

 

 

Liens avec d’autres thèmes ou d’autres articles du site :

Pour vous aider dans la mise en place de rayonnages métalliques, vous pouvez consulter notre article concernant les voies de circulation en entreprise qui traite notamment de la largeur des voies piétons et des voies de circulation des engins de manutention :

Largeur des voies de circulation

Mais aussi, prendre connaissance de notre article qui traite du registre de sécurité

Registre de sécurité

Parce que vous déménagez ou réimplantez vos locaux

ADICI met à votre disposition ses outils et ses méthodes spécifiquement développés pour ces projets :

 

Normes, références et liens sites autres.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *